STAGE TECHNIQUE INTERNATIONAL D’ARCHIVES (STIA, 2017) PARTICIPATION DU BURKINA FASO

(Paris, 28 avril 2017) Le 25 avril 2017 a eu lieu dans les salons du Ministère de la Culture et de la Communication, la cérémonie de clôture du Stage Technique International d’Archives (STIA) 2017.
Organisé chaque année à l’intention d’archivistes francophones, il poursuit deux objectifs majeurs, à savoir faire connaitre l’archivistique française et partager des expériences de savoirs et de pratiques.
La promotion 2017 a regroupé 32 stagiaires venant de 24 pays dont 9 pays africains, sur une durée de cinq semaines. Durant cette formation, ils ont pu bénéficier de communications de près de 80 personnels des archives de tous les services publics français.
Le Burkina Faso a pris part au STIA 2017 à travers la personne de Abdoul Razac Gourou, du service des archives et médiathèque de la Présidence du Faso.
La cérémonie de clôture a connu la participation de nombreuses représentations diplomatiques des pays d’origine des stagiaires. Un des temps forts de cette cérémonie a été le mot introductif de Hervé Lemoine, Directeur du Service Interministériel des Archives de France, qui a fait un bref rappel historique du stage qui existe depuis 1951, avec pour point d’orgue un partenariat avec les archivistes francophones qui existe depuis 2013.
La remise de diplômes a été ponctuée de la remise d’un certificat à chaque stagiaire aux côtés du représentant de son Ambassade.
Au nom de ses camarades stagiaires, Jacques Albert Monty, archiviste du Cameroun a rappelé l’esprit de fraternité et l’ambiance de travail qui ont régné durant le stage. Il a également remercié le pays hôte, la France et l’ensemble des intervenants lors du stage. Il a souhaité la mise en place d’une structure formelle verticale réunissant les promotions passées, actuelles et futures pour le rayonnement de la profession d’archivistes.

R. BAKYONO, R. A. BAMBARA, AmbabfParis