Les sœurs Hié

 

Avec
Mélissa Hié djembé, balafon, chant
Ophélia Hié balafon, bara, chant

Mercredi 28 novembre – Noisy-le-Sec, Théâtre des Bergeries

Vendredi 30 novembre – Bondy, Espace Marcel Chauzy

Ophélia Hié

Initiée dès son plus jeune âge par son père Adams Hié, elle fait ses preuves sur les scènes de la région bordelaise pour tout type d’évènements (mariages, animations, concerts, etc). Elle commence par la danse, le chant, les percussions telles que le bara et le djembé pour évoluer ensuite vers son instrument de coeur, le balafon. C’est en écoutant son frère et son père jouer étant petite que lui vient l’envie d’essayer. À leurs côtés, elle apprend le répertoire traditionnel burkinabè et s’intéresse aux précurseurs de l’instrument. Ces dernières années, elle multiplie les expériences musicales et artistiques en mélangeant les styles musicaux et en oeuvrant pour des causes pédagogiques et humanitaires.

Mélissa Hié

Percussionniste et danseuse, Mélissa a grandi à Bordeaux. Formée à l’âge de neuf ans par son père aux instruments traditionnels comme le balafon ou le bara, c’est finalement au djembé que Mélissa se révèle. Elle intègre plusieurs formations de genres différents en tant que percussionniste. Passant de la pop à l’électro, elle affectionne ces mélanges inattendus. Elle travaille également d’autres percussions (congas) afin d’enrichir son jeu. Influencée par les différentes façons de jouer ces instruments, elle développe une approche mélodique de la percussion pour le plus grand plaisir de ses auditeurs.