La communauté burkinabè de France en deuil

(Paris, 26 janvier 2018) L’ambassade du Burkina Faso en France a appris cet après-midi, le décès au Burkina Faso, où elle était en séjour, de Mme Ramata Zongo/Yaméogo, icône de la détermination des femmes de la diaspora burkinabè.
Établie de longue date en France, Mme Zongo a été la première femme burkinabè conductrice de taxi parisien, activité qu’elle a commencée en 1979.
On retient d’elle sa générosité, sa sociabilité et surtout, sa disponibilité à aider ses compatriotes, dont beaucoup ont embrassé le métier de conducteur de taxi grâce à ses entregents.
Mme Ramata Zongo a été faite chevalier de l’Ordre du Mérite burkinabè en 2014. En 2016, elle a été la marraine de la Journée internationale de la Femme organisée à l’ambassade du Burkina Faso à Paris. A l’occasion, elle avait communiqué avec l’assistance, sur son parcours, exemplaire à tous points de vues.
La Représentation diplomatique du Burkina Faso en France présente ses condoléances à la famille éplorée.