HOMMAGE A JEAN PAUL GROLLEMUND : LE BURKINA FASO PERD UN GRAND AMBASSADEUR

 

(Paris, 8 février 2017) Décédé le 25 janvier dernier des suites de maladie,  Jean-Paul Grollemund, Consul honoraire du Burkina Faso à Lyon a été porté à sa dernière demeure au Cimetière de Loyasse le jeudi 02 février 2017. Aux côtés de sa veuve et de ses deux filles, une foule nombreuse, notamment des burkinabè de Lyon, est venue dire au revoir à ce grand défenseur de la cause du Burkina Faso.

Au nom du gouvernement du Burkina Faso, l’ambassadeur Alain Francis  Gustave Ilboudo qui a conduit une délégation officielle venue de Paris pour assister la famille, a exprimé toute la compassion et le soutien des autorités.

A l’issue de l’inhumation, la délégation officielle, accompagnée de représentants de la communauté burkinabè de Lyon, est allée saluer la famille Grollemund. Reçu au Consulat,  juste au-dessus du domicile familial, Alain Ilboudo a souhaité du courage à la veuve et aux enfants, et rappelé que la disparition du Consul est une perte importante pour le Burkina Faso.

Pendant près de 30 ans et bénévolement, Grollemund s’est investi à promouvoir le Burkina Faso, usant des ses relations et carnets d’adresse.  Amoureux du pays des Hommes intègres, il était Burkinabè de cœur, y séjournant en moyenne trois fois par an. De la confidence de sa fille Marie, on retiendra que même malade, il demandait à son médecin s’il pourrait se rendre au Burkina Faso au mois de février. Durant ce séjour, il comptait envisager avec des partenaires, des possibilités de monter une usine de fabrique de chaussures de sport.

Le voyage envisagé était en fait, celui du non retour.