COOPERATION DECENTRALISEE FRANCE/BURKINA FASO : ALAIN ILBOUDO VISITE LA REGION DU GRAND-OUEST

(Paris, 16 mai 2017) Sur invitation de l’Union des Burkinabè du Grand-Ouest de la France (UBGOF), une structure très active au sein de la Coordination de la Diaspora Africaine de Bretagne, l’ambassadeur Alain Francis Gustave Ilboudo a effectué une visite du 05 au 07 mai 2017 à Rennes. Cette sortie lui a permis de rencontrer nos compatriotes, ainsi que les acteurs de la coopération décentralisée et de la solidarité internationale, intervenant au Burkina Faso.

Dès le premier jour de son séjour, l’ambassadeur Ilboudo a participé à une rencontre d’échanges avec Forrough SALAMI-DADKHAH, Vice-présidente du Conseil régional de Bretagne, déléguée aux relations européennes et internationales. Les échanges ont porté sur les domaines de coopération que la Bretagne entretient avec la Région du Centre au Burkina Faso. La Bretagne étant considérée comme le grenier de la France, son action au Burkina Faso est axée sur la redynamisation de la filière maraichère, notamment la mise en œuvre d’un projet maraicher dans la région du Centre. Il s’agit aussi d’un projet de réhabilitation des locaux de l’UCOBAM, l’installation de matériels du froid ainsi que la formation des acteurs dudit secteur.

Tout en se félicitant de l’excellence des relations entre les collectivités territoriales françaises et burkinabè, l’Ambassadeur Ilboudo a saisi l’opportunité de cette rencontre pour inviter Madame SALAMI-DADKHAH aux assises nationales de la coopération décentralisée prévues à Ouagadougou du 05 au 07 octobre 2017.

Francis Alain Gustave  Ilboudo a mis à profit son séjour rennais pour échanger avec la communauté burkinabè du Grand-Ouest et les responsables d’associations œuvrant au Burkina Faso dans le cadre de la solidarité internationale. Les préoccupations soulevées par les participants ont porté essentiellement sur les difficultés d’obtention de documents administratifs, et le bénéfice des prestations diverses du Consulat Général à Paris. Pour ce faire, ils ont sollicité l’ouverture d’un consulat honoraire dans la ville de Renne.  A cette préoccupation, l’Ambassadeur a rappelé que ladite demande avait déjà été soumise  aux autorités françaises, sans succès, à cause du quota en termes de nombre de consulats honoraires atteint par notre pays. Cependant, il a rassuré nos compatriotes de la volonté affichée des autorités burkinabè à trouver des voies et moyens idoines pour un aboutissement heureux à leur requête.

Le clou du séjour de l’Ambassadeur Ilboudo a été  le parrainage de la toute première édition du Festival des Arts et des Cultures d’Afrique en Bretagne (FACA Bretagne), organisée  par la Coordination de la Diaspora Africaine de Bretagne du 6 au 7 mai à Renne.  L’Ambassadeur a relevé que le FACA, de par la diversité des activités menées (projection cinématographique, exposition d’œuvre d’art, concours d’art culinaire, défilé de mode, communications de panelistes suivies de débats, etc.), constitue un creuset de brassage, à la fois, entre cultures africaines, et entre cultures bretonne et africaines. Pour cela, il a exhorté la Coordination de la Diaspora Africaine de Bretagne à maintenir vivace la flamme du festival et à continuer d’être des ambassadeurs du dialogue des cultures en Bretagne et au-delà.

R. A. BAMBARA-CV. OUEDRAOGO, AmbabfParis

www.ambaburkina-fr.org

www.facebook.com/ambabfparis

service.presse@ambaburkina-fr.org