ARICALLIA 2018 : la chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina rencontre ses partenaires français.

(Paris, 3 décembre 2018)

Une mission de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso a organisé une rencontre à l’ambassade du Burkina Faso à Paris, le 28 novembre dernier, en prélude à la 5è édition du forum Africallia prévu se tenir du 21 au 23 février 2018 à Ouagadougou.

L’étape de Paris est incontournable pour préparer chaque édition du forum Africallia. Devant une assistance composée d’investisseurs et d’hommes de médias, l’exercice a été plutôt réussie, et le vice-président Oumar Yugo qui conduisait la mission de penser, au regard de la forte affluence, « que cette réunion va avoir un impact de mobilisation des entreprises françaises à participer à Africallia 2018 ».

Assistés de leur partenaire de Futrurallia, représenté par sa déléguée Françoise Vilain, les conférenciers d’une matinée ont expliqué à l’auditoire, tout le sérieux qui est mis à préparer cette biennale de Ouagadougou, qui a acquis, au fil des ans, d’importants galons, et se dresse comme un rendez-vous majeur, aux côtés du Fespaco, et du Siao. « C’est la cinquième fois qu’on fait Africallia au Burkina Faso. Quand on fait cinq fois quelque chose, c’est que ça marche, sinon les entreprises ne viendraient pas, les entreprises n’ont pas le temps, elles veulent des choses efficaces, et là, on a l’expérience » dira-t-elle à l’assistance.

Des questions posées, il ressort des besoins d’information sur l’organisation pratique du forum, et le suivi des contacts qui pourraient y être établis. A toutes les questions posées, les réponses se sont voulues rassurantes, quant aux mesures gouvernementales institutionnelles et sécuritaires mises en place, en droite ligne du Plan national de Développement Economique et Social, le PNDES.

Pour le Ministre Conseiller Viviane Zouré, représentant l’Ambassadeur Alain Francis Gustave Ilboudo en mission, « le Burkina Faso, malgré les difficultés sur le plan sécuritaire, est encore ouvert à ses amis et aux entrepreneurs, qui peuvent y venir en toute tranquillité, étant donné que le climat des affaires est favorable aux investissements »

Plusieurs opportunités d’investissements ont été présentées à la rencontre de Paris, notamment dans les secteurs porteurs tels que l’agriculture, l’élevage, les mines, l’énergie, l’industrie manufacturière, le transport, le bâtiment et les travaux publics, le tourisme, les technologies de l’information et de la communication.

L’exploitation de toutes ces opportunités peut être directement effectuée par les acteurs du secteur privé ou par le biais de partenariat public-privé (PPP) avec l’État.

L’objectif pour l’édition 2018 du forum Africallia est de réunir plus de 400 chefs d’entreprises d’une vingtaine de pays pendant deux jours et de leur organiser des rendez-vous d’affaires dans une ambiance conviviale et d’enrichissement mutuel.

Le forum ambitionne se donner une dimension véritablement sous-régionale, en prévoyant tenir l’édition 2020 en Côte d’Ivoire.

R. A. Bambara- A. Baghnyan, AmbabfParis

www.ambaburkina-fr.org

www.facebook.com/ambabfparis

service.presse@ambaburkina-fr.org

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize − 9 =